Imprimer cette page

Les curiosités en Naucellois

Le site de Castelmary

Site inscrit pour les Bâtiments de France, ce petit village touristique, situé sur un promontoire rocheux, domine la vallée du Lézert, profonde et boisée (le château est une propriété privée).

JPEG - 276.2 ko

Castelmary, en latin Castrum Marinum, d’où l’on a fait Castel Marin ou Castelmary (Castelmari), a un passé historique dès le Xème siècle avec son château qui domine la gorge étroite et profonde du Lézert, entourée de bois et de rocher.

Il semblerait que le château était entouré de cinq faubourgs :
- lo Barry Sotira,
- lo Barry Sobira qui renfermait un pressoir à huile,
- lo Barry-daval Pon,
- lo Barry de la Fabria où se trouvait la fontaine de la Fabria,
- lo Baus dont les maisons dominaient le précipice.

Les principales annexes étant le moulin du seigneur avec deux meules, l’une à seigle l’autre à froment, un moli parador pour les draps, un moli tanier avec ses séchoirs, et le tornalh qui était un petit moulin pour aiguiser les outils.

La situation géographique du château, près du Rouergue, et ses défense naturelles, expliquent son rôle militaire.

JPEG - 234.4 ko

Le site de Castelmary était entouré d’un rempart et d’un fossé, et une seule porte nommée "la Porta Barrieyra" offrait un passage, qui servait vraisemblablement de clocher à l’église. Ainsi, à gauche de la tour, s’élevait une modeste église qui était jadis matrice et devint par la suite annexe de Lavernhe. Elle était rattachée au prieuré de Tayrac.

Cette église renfermait des retables et des sculptures sur bois (dont Saint- Fabien et Saint- Sébastien), ainsi qu’une pietà en bois doré du XVIIème siècle et une belle porte de sacristie que l’on peut actuellement voir à l’église de Lavernhe (Sainte Juliette et Saint Cyrice). Les pèlerins venaient nombreux et leurs prières tentaient d’écarter la peste.

Le Lézert, qui coule au pied du promontoire rocheux, prend sa source sur la commune de Castanet. Il est rejoint par différents cours d’eau, dont les principaux sont la Vayre, le Montrau, le Lieux, le Liort ainsi que l’Escudelle, dont l’embouchure est à Castelmary.

Le Lézert finit sa course au Port de la Besse où il se jette dans le Viaur.