agenda

Imprimer cette page
Retour à l'annuaire des associations

Page de l'association :

Amicale laïque du Naucellois

Le 27 décembre 1947 fut fondée dans la commune de Naucelle, "l’Amicale des Anciens Elèves, Parents d’Elèves et Amis du Cours Complémentaire et des Ecoles Publiques de Naucelle". C’est le 21 avril 2007, lors d’une Assemblée Générale, qu’elle est devenue l’Amicale Laïque du Naucellois.

L’Amicale Laïque du Naucellois est un mouvement d’idées à l’exclusion de toute considération confessionnelle ou politique qui au sein de la Ligue de l’Enseignement contribue à la formation des citoyens par le développement d’activités éducatives, sportives et culturelles (aide aux devoirs, lire et faire lire, initiation aux échecs… bourse aux greffons, journée nature, rucher école…Conférences, forum des associations proches de l’Ecole).
C’est un mouvement d’éducation populaire qui privilégie la prise en compte de son environnement et l’éthique du vivre ensemble. Il permet de faire connaissance avec le bourg, les communes voisines et leur environnement socioculturel.
L’Amicale Laïque a aussi pour vocation d’appeler au civisme et à la citoyenneté, à la vigilance face aux remises en cause de la Laïcité.
Elle contribue à la promotion et au rayonnement de l’Ecole de la République. Cette association a pour objectif essentiel de créer autour de l’Ecole un réseau actif et dynamique pour l’aider à concrétiser des projets (voyages scolaires, sorties pédagogiques…) et de les rendre accessibles à tous les enfants.

Siège Social de l’association : Ecole Publique Jules Ferry 12800 Naucelle

Email : bousquetyv@wanadoo.fr

Conseil supérieur de l’éducation - Séance du 8 juin 2017

Voeux déposés par la Ligue de l’enseignement et adoptés par le CSE concernant l’organisation du temps scolaire
Voeu n°1 : le maintien durable d’un concours financier de l’Etat en lien avec la semaine de 9 demi-journées
Voeu n°2 : la généralisation du PEdT comme cadre de référence pour toutes les communes
Le projet de décret relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques est susceptible d’emporter des conséquences sur les enfants, leurs familles et enfin, les collectivités locales et acteurs associatifs qu’il nous importe d’analyser avec rigueur.

Les enfants
Les recherches des chrono-biologistes, des chrono-psychologues et les recommandations de l’Académie de médecine font valoir de façon convergente que l’organisation d’une semaine scolaire de quatre jours ne favorise pas les apprentissages des enfants. C’est la raison pour laquelle de nombreux pays autour de nous se sont efforcés d’alléger les journées scolaires en répartissant davantage les temps d’apprentissage.
La solution d’une semaine de quatre jours et demie choisie en France en 2013 a visé à mieux articuler les temps de vie, d’apprentissage et de loisirs des enfants, et d’adapter ces mêmes rythmes aux réalités locales. Elle est évidemment perfectible. Ainsi, la question du samedi matin n’était, la plupart du temps, pas posée.
Aucuns travaux scientifiques ne viennent en revanche corroborer l’idée que la mise en oeuvre des nouveaux rythmes aurait entraîné plus de fatigue chez le s enfants.
Le rapport d’évaluation nationale des projets éducatifs de territoires a en revanche montré son intérêt en matière d’ouverture culturelle et sportive. Non seulement la mise en place des NAP, nouvelles activités périscolaires, a permis de renforcer la diversité de l’offre périscolaire dans 70% des communes, mais elles ont aussi constitué des vecteurs déterminants pour favoriser la fréquentation des temps périscolaires par tous les enfants, y compris ceux issus des familles les moins favorisées.

Les familles
La gratuité ou le faible coût des NAP est l’une des clés explicatives du fort taux de leur fréquentation.
Un retour dans certaines communes à la situation antérieure, en termes d’organisation de la semaine scolaire et de propositions périscolaires, pourrait être clairement défavorable aux familles les plus fragiles.
En outre, une réorganisation brutale des temps scolaires et périscolaires forcerait des réorganisations familiales difficiles. Dans ce cadre, il apparait important de laisser aux familles le temps de l’organisation et de les associer localement à la décision.
La Ligue de l’enseignement | Secrétariat général p. 2/2
Les collectivités et les acteurs associatifs éducatifs
La mise en place d’un fonds de soutien par l’Etat a aidé de façon décisive les collectivités à investir
dans la mise en place de nouvelles activités périscolaires.
Son éventuelle disparition pourrait les amener à opter pour une réduction du nombre d’intervenants qualifiés, du nombre de lieux d’accueils et d’enfants accueillis ou avoir pour conséquence la mise en place de nouveaux tarifs qui pourraient décourager certaines familles.
De plus, en matière de politique publique éducative, un des effets majeurs de la réforme des rythmes a été l’instauration d’une large concertation locale propice au développement d’une politique éducative à l’échelle du territoire. Elle a encouragé les parties prenantes à prendre des initiatives concertées et à
expérimenter au bénéfice des enfants. Le rapport d’évaluation sur les PEDT montre qu’il s’est agit pour de très nombreuses communes, notamment les plus petites, d’une réelle nouveauté procédurale.
Cette « première » est un socle perfectible. La deuxième vague de PEDT à venir constitue une chance pour l’évaluation collective et l’approfondissement de la qualité de ces projets éducatifs.
Nous formons donc deux voeux :
- Voeu n°1 : le maintien durable d’un concours financier de l’Etat en lien avec la semaine de 9 demi-journées
Nous souhaitons le maintien durable d’un concours financier de l’Etat aux communes proposant des rythmes scolaires et périscolaires adaptés aux enfants : avec le maintien des 9 demi-journées, qui fait l’objet du consensus scientifique.
A ce voeu, s’associent : JPA – FCPE – FAGE – UNEF – SE UNSA – SGEN-CFDT

- Voeu n°2 : la généralisation du PEdT comme cadre de référence pour toutes les
communes
Dans le cas où le projet d’assouplissement était maintenu, nous formulons le voeu que la référence au Projet éducatif de territoire comme espace de concertation de tous les acteurs éducatifs et de mise en cohérence des temps scolaires et périscolaires voire extrascolaires, soitgénéralisée. Dans cette perspective, le DASEN joue un rôle important tout autant pour la qualité du projet que son évaluation régulière, agissant dans le cadre d’un ministère dont les compétences s’étendent désormais à la Jeunesse et la vie associative.

A ce voeu, s’associent : JPA – FCPE – UNEF – SE UNSA – SGEN-CFDT
Ces deux voeux, portés par la Ligue de l’enseignement, ont été adoptés par le Conseil
supérieur de l’éducation.

Compte rendu de l’Assemblée Générale de l’Amicale Laïque

Le Vendredi 5 janvier 2018, l’Amicale Laïque du Naucellois a tenu son assemblée générale .
Avant la présentation du rapport d’activités, en présence de Pierre Tournemire Vice président de la Ligue de l’Enseignement, nous avons rappelé que notre association a 70 ans et évoqué le souvenir de personnalités qui étaient en 1948 membres du Comité de patronage : M. Cavalié bijoutier à Naucelle, M. Artus négociant à Naucelle, M. Mouly Inspecteur de l’enseignement technique de la Seine, M. Moly contrôleur principal des PTT à Paris, M. Barrès industriel à Paris, tous anciens élèves du Cours Complémentaire. Les membres du bureau : Président, M. Fraysse hôtelier, Vice-Président, M. Salvagnac, Secrétaires, M. Comby libraire, imprimeur, M. Savy boucher, M. Mouysset facteur des PTT ; Trésoriers, M. Malaterre retraité des PTT, M. Gil coiffeur , M. Vernis facteur des PTT , tous naucellois.
Rapport d’activités
Comme les années précédentes, grâce aux cotisations de ses adhérents et des subventions que nous accordent des municipalités, l’Amicale Laïque du Naucellois continue à jouer son rôle d’association complémentaire de l’Ecole publique. Grâce à l’investissement de bénévoles, l’Amicale Laïque a reconduit ses activités.
- L’initiation aux échecs : à l’école Jules Ferry, le mardi de 12h15 à 13h, un groupe d’une dizaine d’enfants a participé à cet atelier
- Lire et faire lire : des adhérentes de l’Amicale se sont impliquées dans la conduite de cette activité auprès de 3 groupes d’enfants de grande section, un jour par semaine pendant l’interclasse de 13h15 à 13h45.
- Soutien scolaire : des enseignants retraités adhérents de l’Amicale Laïque sont intervenus en partenariat avec le CPEN en français, en anglais ou en mathématiques auprès d’élèves de l’école Jules Ferry et du collège Jean Boudou.
- Participation aux projets pédagogiques : l’Amicale Laïque a participé au financement de sorties pédagogiques, à l’animation de projets. Elle a versé une participation de de 10€ par enfant, soit la somme de 870€ au collège Jean Boudou pour les élèves des deux classes de troisième qui se sont rendus à Oradour-sur-Glane et vers le Pays Basque espagnol (43) et pour les élèves des deux classes de quatrième pour un stage intitulé : « activités en pleine nature » à Najac. (44). Elle a versé la somme de 320 € pour le transport des enfants de l’école J. Ferry et de Salan de Quins au Viaduc du Viaur.

- Verger
Avec la collaboration des « Croqueurs de Pommes" et de « YaQua et Compagnie », le samedi 25 mars, l’Amicale Laïque du Naucellois et l’association Yaqua et Compagnie ont accueilli au Miramont une douzaine de participants ; ils ont été initiés à la greffe, puis à la taille des arbres fruitiers au verger de La Font par des « Croqueurs de pommes ». La production de fruits a été abondante. Pour éviter la perte de pommes, peut-être faut-il prévoir une cueillette plus précoce et échelonnée, de presser des fruits, d’organiser une dinette autour du fruit.
Comme les années précédentes, Laurent Besset a assuré bénévolement la tonte de la pelouse.

- Rucher associatif
Le rucher, autour de Robert Fabre, a repris ses activités le samedi 29 avril, au verger de La Font (état des lieux des ruches, nettoyage des hausses, montage des cadres…).
Au cours du mois de juin des hausses ont été posées et deux colonies ont été placées en ruches. Cette année, les apiculteurs du rucher associatif ont récolté une quarantaine de pots de miel. (voir rapport financier)
-Communication
Sur le site de la CCN, l’Amicale Laïque partenaire de l’Ecole de la République communique des prises de position de la Ligue de l’Enseignement (la semaine de 4 jours cette année) et le PV de l’Assemblée Générale.

- Bilan financier
Le Trésorier Jean-Pierre Perez a présenté un bilan financier en équilibre (voir bilan financier). Les recettes sont constituées par les cotisations des adhérents et les subventions des municipalités. Les dépenses sont essentiellement des participations au financement de projets pédagogiques.
L’Amicale laïque du Naucellois a perçu une aide des Municipalités de Naucelle, Centrès, Crespin, Quins, Saint-Just sur Viaur et Tauriac de Naucelle.
C’est par souci d’équité et de solidarité, qu’à la demande de l’AG, une demande de subvention est adressée à l’ensemble des communes dont les enfants sont susceptibles de fréquenter le collège Jean Boudou.
Projets pour l’année 2018
- l’initiation aux échecs : elle a lieu à l’école Jules Ferry, le mardi de 12h15 à 13h. Actuellement, un groupe de six enfants participe à cet atelier. Un effectif réduit par rapport aux années précédentes et composé uniquement de filles. Un tournoi sera organisé en cours d’année par Jean-Pierre Perez au collège d’Onet le Château, les élèves et anciens élèves de l’école Jules Ferry seront invités à y participer.
- "Lire et faire lire" : cette animation est reconduite cette année avec les GS, le mardi et le jeudi de 13h15 à 13h45.
- Participation aux projets pédagogiques : A la demande des enseignants, l’Amicale Laïque continuera à participer au financement des sorties pédagogiques et à l’animation de projets.
-Taille des arbres fruitiers, bourse aux greffons, rucher associatif : La taille des arbres fruitiers du verger de La Fontanelle aura lieu au cours du mois de Mars en fonction de la météo. L’organisation d’une journée taille et greffe au verger de La Font à Centres devrait être reconduite comme en 2017 avec « Les Croqueurs de Pommes ».
- Cueillette des pommes : Une décision sera prise en fonction de la production.
- Rucher associatif : Robert Fabre nous a fait part de son souhait de se décharger de la responsabilité du rucher. Un appel à candidature est donc lancé. Nous avons déjà sollicité Maryse Coudriller et Olivier Guimbert. Nous attendons leur réponse et si l’un ou l’une d’entre vous veut aussi s’impliquer, qu’il ou elle n’hésite pas à se manifester.
- Randonnées pédestres : Jean-Marie Malgouyres, qui a présidé pendant de nombreuses années le Comité Départemental, a proposé de nous accompagner le temps d’une journée ou d’un weekend sur les plus beaux sentiers.
Conférence : Une conférence sur le thème de la Fraternité a été programmée à Naucelle, salle des 2 viaducs, le vendredi 23 mars à19h. Pierre Tournemire a accepté de l’animer. Voir info Sur http://www.naucelle.com/aff-lire.php?rub=la-vie-naucelloise. Pensez déjà à retenir cette date. Une réinion pour finaliser ce projet est prévue au Centre Social et Culturel le vendredi 9 mars à partir de 18h.
-Adhésion ; Le montant de l’ adhésion à l’association reste fixé à 15€
Cette Assemblée Générale, s’est terminée par le partage d’une délicieuse galette des rois ; il s’agissait de commémorer en ce début d’année, dans le plus grand respect du principe de Laïcité, une belle tradition culinaire.

Contact :
Yves BOUSQUET Naucelle (bousquetyv@wanadoo.fr)
Robert FABRE Centrès (drlb.fabre @ free.fr)
Jean-Pierre PEREZ le bourg 12800 Camjac (jpperez12@wanadoo.fr)
Pour l’Amicale Laïque du Naucellois,
Le Président,
Y. Bousquet

Retour à l'annuaire des associations